Ludovine de La Rochère : « Il est efficace de « protester », mais toujours en conduisant plusieurs types d’action simultanément »

Publié le

Suite aux protestations de la Manif pour tous contre le salon Désir d’enfant qui se tenait les 3 et 4 septembre à Paris, les organisateurs ont finalement décidé d’exclure les représentants du business de la GPA initialement prévus. Ludovine de La Rochère, présidente du mouvement créé lors du débat sur la légalisation du mariage homosexuel qui s’apprête à fêter ses dix ans d’existence, se confie à Boulevard Voltaire.

Sabine de Villeroché : C’est une victoire pour la Manif pour tous. Doit-on en tirer l’enseignement que « protester », c’est efficace ?

Ludovine de La Rochère : Je pense en effet qu’il est efficace de « protester », c’est-à-dire d’agir, mais toujours en conduisant plusieurs types d’action simultanément. Manifester, par exemple, implique d’abord de mobiliser, donc d’alerter et de décrypter en quoi tel ou tel projet est problématique, voire dangereux. Cela implique aussi de communiquer intensément à l’attention des médias et sur les réseaux sociaux, nos dirigeants étant très sensibles à ce qui se dit. Cela suppose également d’interpeller directement et personnellement les politiques…

Lire la suite sur le site de Boulevard Voltaire