La réforme du congé parental, une « mesure de bon sens » pour les entreprises

Publié le

Comment « réarmer démographiquement » la France ? Pour Emmanuel Macron, la réponse passe par une réforme du congé parental. Ce congé, que les jeunes parents peuvent prendre pendant trois ans maximum, est actuellement indemnisé à hauteur de 448 euros par mois.

« Le recours à cette aide s’est effondré, ce qui témoigne de la nécessité d’une réforme », a insisté la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles, Sarah El Haïry. Seuls 246 000 jeunes parents – dont 95 % de femmes – ont demandé à en bénéficier en 2020, contre 500 000 en 2013.

De l’autre côté, certaines associations familiales, comme le Syndicat de la famille (ex-Manif pour tous), alertent sur la « quasi-disparition du congé parental », vu la réduction drastique de la durée de celui-ci…

Lire la suite.