Recommandations pour le programme d’éducation sexuelle en cours d’élaboration

Publié le

Juste avant d’être démissionné de son poste de ministre de l’Education nationale, Pap Ndiaye avait lancé un processus d’élaboration d’un programme pour l’éducation sexuelle.

Celle-ci est en effet obligatoire en France et ce, du CP à la terminale. Des associations, parmi lesquelles le Planning familial, se plaignant que cette éducation sexuelle ne soit pas faite dans tous les établissements, le Ministre s’était senti obligé d’aller plus loin en la matière : il a donc saisi au printemps 2023 le Conseil supérieur des programmes, qui travaille actuellement à un « projet de programme », qui sera rendu public en janvier prochain. La Direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) reprendra et maintiendra ou modifiera ce projet, puis le ministre actuel, Gabriel Attal, décidera du contenu final. La mise en œuvre de ce programme d’éducation sexuelle est prévue dans les classes à partir de septembre 2024.

Compte-tenu du contexte idéologique actuel, les parents ont de quoi être extrêmement inquiets sur ce sujet de l’éducation sexuelle. Et ils peuvent l’être d’autant plus que les sites internet officiels, notamment de l’Education nationale (cf le site onsexprime.fr, recommandé à partir de 11 ans), délivre un contenu consternant, idéologique et à l’opposé du respect de l’intimité et de la pudeur des élèves. En outre, nombre d’établissements font appel, pour ces séances, à des associations militants pour des revendications sociétales et qui profitent de cette éducation sexuelle pour faire de la propagande, notamment en faveur de l’idéologie du genre.

Néanmoins, dès lors que cette éducation sexuelle est obligatoire, le Syndicat de la Famille estime nécessaire et utile que son contenu soit officiel, c’est-à-dire public et donc connu des parents. L’élaboration de ce programme est donc plutôt une bonne nouvelle… dès lors que son contenu est respectueux et constructif, c’est-à-dire réellement éducatif, et non hypersexualisant et militant. L’enjeu du chantier en cours est donc considérable.

Le Syndicat de la Famille prend acte de l’élaboration de ce programme et rend publiques ses recommandations et propositions en la matière : elles ont été élaborées avec des parents et avec des experts (formateurs, de confiance, à la vie affective et sexuelle ; pédopsychiatres ; psychologues ; philosophes spécialistes de l’anthropologie…), et en considérant qu’en matière d’éducation sexuelle, il est indispensable d’identifier les enjeux ; de connaître les risques d’une éducation sexuelle qui ne serait pas adaptée ; de définir les limites à respecter impérativement ; de fixer des objectifs qui prennent en compte ces enjeux et limites ; d’élaborer un contenu juste et approprié à chaque âge ; d’appliquer des méthodes adaptées à ces sujets intimes et sensibles ; et bien sûr, de tenir compte du rôle et de la place des parents. 

> Je télécharge le dossier en PDF.