CP Le Syndicat de la Famille demande l’annulation du stage de drag queen pour enfants organisé par la MJC CLAL à Mérignac

Publié le

Le stage destiné aux enfants de 11 à 15 ans « un stage drag qui casse les codes » doit évidemment être annulé. Il s’agit d’une provocation grotesque.

Marcher en talons, se maquiller, apprendre à défiler : ces activités ne sont tous simplement pas adaptées à des enfants de 11 ans. Le Syndicat de la Famille en appelle à la responsabilité du Conseil Départemental de la Gironde, de la CAF et de la Ville de Mérignac qui contribuent tous aux activités de la MJC CLAL à l’origine de ce stage pour enfants. L’émoi et l’indignation légitimes des parents suscités dans la presse et sur les réseaux sociaux doivent conduire les les collectivités et institutions impliquées à recadrer clairement la MJC CLAL.  La mission de cette maison des jeunes et de la culture est de répondre aux besoins des enfants et non de jouer l’outrance et la provocation en accentuant l’hypersexualisation d’une jeunesse déjà exposée aux violences sexuelles et au ravages de la pornographie.

 « Laissons les drag queen aux adultes et protégeons nos enfants de ces délires militants inadaptés à des jeunes de 11 ans. Outre l’annulation de ce stage, il faut en tirer tous les enseignements pour éviter que cela ne se reproduise ailleurs. Les collectivités locales doivent donc redoubler de vigilance sur les activités des structures qu’elles soutiennent et financent » précise Ludovine de La Rochère, Présidente du Syndicat de La Famille.

 

 Contact presse :

presse@lesyndicatdelafamille.fr – Tel : 07 67 30 49 89